Le mur végétal

Le mur végétal

Un jardin suspendu

Flâneurs du quai Branly, levez les yeux ! Imaginée par le botaniste et chercheur au CNRS Patrick Blanc, l'impressionnante surface de 800 m2 est un véritable jardin vertical.

Au total, 15 000 plantes issues de 150 espèces du monde entier s’accrochent à la façade du bâtiment grâce à un dispositif directement inspiré de la nature. Formant comme un tapis de mousses à la surface d’un rocher, une fine lame de PVC et de feutre recouvre la paroi du musée.

Giroflées, fougères, fuchsias, iris, heucheras et autres saules y fixent leurs racines et puisent l’eau enrichie en nutriments qui y circule. Elles sont taillées chaque année pour dessiner ce surprenant tableau végétal.